fbpx
F1 News

Suite à un accord signé avec Fiat, le président de Daimler a expressément demandé à Toto Wolff de cesser toute action visant à affaiblir Ferrari

Après les essais hivernaux, Mercedes, Red Bull, McLaren, Renault, Alpha Tauri, Racing Point et Williams se sont regroupés afin de faire pression auprès de la FIA pour que soient dévoilés les détails de l’accord qu’elle a signé secrètement avec Ferrari.

Le magazine allemand, Auto Motor und Sport, a dévoilé aujourd’hui que Mercedes a finalement décidé de se retirer de cette affaire.

La raison, un accord vient d’être signé entre la société mère de Mercedes, Daimler AG, et Fiat, dont le PDG, John Elkann, est également le président de Ferrari.

 

Ce partenariat prévoit une coopération entre les deux entreprises afin de développer une voiture autonome et ainsi concurrencer directement le géant Américain, Tesla.

À cet égard, une réunion a eu lieu entre le président du conseil d’administration de Daimler AG, Ola Kallenius, et Toto Wolff, où il a été demandé à ce dernier, de cesser toute forme de pression envers la scuderia Ferrari.

Voilà qui devrait donc mettre un terme à cette saga.

F1 news

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles