fbpx
F1 News

Charlie Whiting justifie le choix des commissaires de ne pas avoir puni Bottas pour son accrochage avec Vettel

Après l’arrivée du Grand Prix de Hongrie, le directeur de course de la FIA, Charlie Whiting, a expliqué pourquoi Valtteri Bottas n’a pas été sanctionné après avoir harponné Vettel.

Charlie Whiting :

À mon avis, cet incident doit être considéré comme un fait de course si aucun des pilotes ne peuvent être entièrement blâmés pour ce qui s’est passé. C’est cette approche que les commissaires ont pour ne pas sanctionner des pilotes inutilement.

Les deux pilotes auraient pu éviter le contact. Sebastian pouvait laisser plus de place, et Valtteri aurait pu commencer à freiner un peu plus tôt. Les commissaires analysent toujours les incidents, pas leurs conséquences. Si dans cette situation Vettel avait eu une crevaison, il y aurait eu beaucoup de critiques, mais la décision aurait été certainement la même.

Pour son incident avec Ricciardo, les commissaires ont pris en compte le fait que Valtteri savait que sa voiture était endommagée, et que son rival l’aurait dépassé quoi qu’il arrive, mais il a continué à se battre, et dans ce cas précis, la sanction est justifiée.

F1 news

 

Commentez via Facebook






Rejoignez le groupe de discussion Facebook de notre partenaire !



Autres articles